Le plan de financement sur quatre ans désiré par la Grèce en négociation

By on 05/02/2015

Une source gouvernementale à Athènes a affirmé que le nouveau Premier ministre Alexis Tsipras tente de négocier avec Bruxelles un plan de financement sur quatre ans (jusqu’à 2018), accompagné de réformes.

 

Réformes radicales

Ce projet sur quatre ans a été discuté directement par Alexis Tsipras auprès du président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker. Un « accord transitoire » pourrait, selon le Premier ministre, donner la possibilité à la Grèce de préparer sereinement avec l’UE ce nouveau système de financement et de réformes.

Le programme de réformes serait « radical », il serait également guidé par un allègement des obligations budgétaires grecques. Le combat contre la corruption est le leitmotiv du nouveau gouvernement grec, qui affirme se préparer à « affronter la fraude fiscale » et à « renforcer l’efficacité de la fonction publique ».

Le Premier ministre grec, qui multiplie les entrevues diplomatiques depuis son élection, était reçu à l’Élysée hier après-midi par le Président français François Hollande, tandis que son ministre des Finances, Yanis Varoufakis, rendait visite au président de la Banque centrale européenne (BCE), Mario Draghi.

source

About Julie David

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *