Automobile : les ventes continuent de chuter en Russie

By on 09/04/2015

La chute du marché automobile russe s’est accélérée en mars dernier, avec une baisse record des ventes de voitures neuves de 42,5% sur un an, après 38% en février, selon la fédération industrielle européenne AEB.

Un marché en net recul

Selon le rapport de la fédération, 139.850 voitures de tourisme et véhicules commerciaux légers ont été cédés en Russie le mois dernier, un bien maigre résultat en comparaison aux 243.332 de mars 2014.

Toutefois, Jörg Schreiber, président du comité des constructeurs automobiles de l’AEB, tempère : « La performance globale du marché en mars est bien sûr mauvaise mais pas vraiment pire que prévu ».

Le président s’attendait à ces résultats, ce qu’il constate, c’est le « trou » dans la demande des particuliers, qui ont anticipé leurs achats, les basculant en fin d’année dernière, depuis, l’inflation a fait son travail et les prix demeurent difficiles d’accès.

Avtovaz, numéro un des constructeurs russes, géré par Renault-Nissan, enregistre une chute des ventes de 26%, avec 27.423 voitures cédées contre 37.060 au même mois l’année dernière.

Une forte chute qui serait donc provoquée par l’effet conjugué du ralentissement économique engendré par la baisse record des prix du pétrole et les sanctions de l’occident à l’encontre du Kremlin, en raison de la crise ukrainienne.

La valeur du rouble s’étant sérieusement érodée fin 2014, les consommateurs se sont jetés sur les véhicules et autres biens dits durables avant que l’inflation ne provoque une remontée irrésistible des prix.

source

About Hélène Bonder

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *