L’immobilier en 2017 : du bon et du moins bon à venir

By on 08/02/2017

Les spécialistes du secteur de l’immobilier tablent sur une hausse encourageante du nombre total de transactions pour l’année 2017. Mais c’est sans compter sur une très probable hausse des taux d’intérêts.

La pierre, une valeur refuge ? L’adage s’est bel et bien concrétisé durant l’année 2016 et l’année 2017 pourrait suivre la même voie. C’est en tout cas ce que prédisent les experts du secteur de l’immobilier qui tablent sur une hausse de +5% des transactions sur le secteur pour toute l’année à venir.

 

Car après une année 2016 bonne voire excellente pour certains, l’année 2017 devrait être également prometteuse pour vendeurs et acheteurs. En 2016 déjà, la faiblesse des taux d’intérêts avait permis à près de 8% de ménages supplémentaires de se porter acquéreur de leur logement en comparaison avec l’année 2015. De grandes villes telles que Paris, Bordeaux, Toulouse, Lyon, Montpellier, Rennes ou encore Marseille ont ainsi profité de ce phénomène.

 

Vers une hausse des taux ?

Sauf que le marché devrait toutefois se réguler quelque peu en 2017. Si en 2016 les taux d’intérêts accordés par les banques ont été exceptionnellement bas pour se situer dans une moyenne de 1,55%, le mois de décembre 2016 a déjà marqué un retour à la hausse. Une hausse qui devraient selon certains observateurs se poursuivre et s’accentuer pour toute l’année 2017 et retrouver des niveaux proches des 3,5% voire 4% et 5% dans certains cas.

 

Pour autant, la concurrence de plus en plus rude sur le marché du crédit immobilier devrait néanmoins contenir la hausse pressentie et maintenir les taux dans une fourchette allant de 2% à 3%.

About La Rédaction

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *