Le tertiaire et l’intérim stimulent les emplois marchands

By on 15/02/2017

L’année 2016 a été bonne voire très bonne sur le front de la création d’emplois dans le secteur marchand. Le tertiaire et l’intérim ont stimulé les embauches.

 

« En dix ans, nous avons pu reconstituer les emplois perdus et en créer davantage », François Hollande ne boude pas son plaisir lors d’un déplacement à Valence. Car il faut dire que la dernière publication de l’Insee a de quoi redonner un peu le sourire au président sortant. Le secteur marchand a en effet créé plus de 190 000 emplois en 2016 avec notamment plus de 62 000 créations nettes rien que pour le dernier trimestre, soit 10 000 de plus que sur le trimestre précédent et pour un septième trimestre consécutif.

 

L’année 2016 fait ainsi presque deux fois mieux que l’année 2015. Certains analystes attribuent la santé retrouvée (quoique fragile) du secteur aux différentes politiques lancées durant le quinquennat : CICE, pacte de responsabilité et dispositifs de baisses des charges sociales sur les bas salaires en dépit d’une croissance fébrile.

 

Le tertiaire en locomotive

 

Si les chiffres globaux sont plutôt bons, ils confirment néanmoins une nette percée du tertiaire et un effritement continue de l’emploi dans l’industrie. Ainsi, quand le tertiaire a permis de générer 68 800 nouveaux postes au quatrième trimestre 2016, l’industrie et la construction en ont perdu à eux deux plus de 6 000 sur la même période.

 

Aussi, l’intérim a contribué activement à cette embellie puisque l’Insee indique que l’emploi intérimaire a progressé de l’ordre de +12% sur une année, créant ainsi près de 70 000 postes, soit déjà plus que le tertiaire dans sa globalité.

About La Rédaction

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *