L’UE valide les coups de pouces tarifaires de la France pour les ENR

By on 16/02/2017

Afin de stimuler la production d’énergies renouvelables, la France souhaite mettre en place des coups de pouce tarifaires. Il lui fallait attendre le feu vert de Bruxelles, c’est chose faite.

 

La Commission européenne vient de valider la demande du gouvernement français qui portait sur la mise en place d’une aide tarifaire pour la production d’énergie solaire et hydroélectrique. Ce seront ainsi plus de 2 600 mégawatts d’énergie renouvelables qui pourront être produits grâce à ce nouveau dispositif.

 

La commissaire européenne à la concurrence, Margrethe Vestager, a déclaré à cet égard que de telles initiatives « stimuleront une utilisation accrue des sources d’énergie renouvelables et procureront une sécurité juridique au secteur, tout en limitant autant que possible le recours au soutien de l’Etat ».

 

Trois nouveaux régimes pour les « petits » producteurs

 

Le premier régime validé par Bruxelles porte le paiement d’une prix préférentiel de rachat de l’énergie produite par des exploitants d’installations solaires à petites échelles (sur les toits d’une habitation par exemple ou de commerce). Le deuxième régime s’intéresse quant à lui aux producteurs d’énergie solaire d’une taille supérieure qui seront assurés de bénéficier d’un tarif de rachat attractif pour une durée de 20 ans.

 

Enfin, les nouvelles centrales hydroélectriques qui seront mises sur pied recevront des aides d’un montant total égal à 500 millions d’euros sur 20 ans.

 

Avec cette nouvelle série de dispositions validées par Bruxelles, la France devrait parvenir à atteindre son objectif d’assurer 23% de ses besoins énergétiques via les ENR à l’horizon 2020.

About La Rédaction

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *