PSA va vendre des voitures en ligne

By on 20/07/2017
PSA, voitures, vente en ligne

Le constructeur automobile français PSA vient d’annoncer le lancement d’une plateforme web de vente de véhicules directement en ligne. Une première en France qui risque bien de faire des émules chez la concurrence.

PSA ouvre un nouveau site de vente en ligne de ces trois marques automobiles phares  : Peugeot, Citroën et DS. Il est donc désormais possible de commander une voiture neuve sans avoir à se déplacer dans l’une des concessions du groupe. Si Renault avait déjà lancé un configurateur de véhicules pour sa marque low-cost Dacia, la vente en ligne n’était pas possible. PSA prend ainsi les devants avec ce service novateur pour le marché français. Pour le marché français seulement car le groupe a fait savoir qu’il reproduisait en réalité l’expérience déjà concluante menée dans d’autres marchés : « Cette offre s’appuie sur l’expérience acquise des sites e-commerce déjà opérationnels pour Citroën au Brésil depuis novembre 2016, pour Peugeot au Royaume-Uni depuis janvier 2017 et du site DS7 Crossback, actif dans 8 pays en Europe depuis mars 2017 » Il ne s’agit donc pas d’un coup d’essai pour le constructeur automobile mais du prolongement d’une stratégie déjà en place depuis quelques temps.

Une large palette de services proposés par PSA

En plus de pouvoir acheter son véhicule neuf directement en ligne, le client français de PSA peut également simuler son financement par la branche crédit auto du groupe mais aussi simuler le montant de la reprise de son ancien véhicule tout en ayant aussi la possibilité de prévoir la finalisation de sa commande en point de vente physique. A terme, PSA rajoutera d’autres services complémentaires comme la souscription en ligne de la formule de financement d’un véhicule neuf qui nécessite encore aujourd’hui l’intervention d’un conseiller en vente du groupe.

Avec ce nouveau service, nul doute que PSA marquera des points face à la concurrence tout en modernisant son image de marque. Reste à voir à présent quelle sera la réponse de ces principaux compétiteurs, à commencer par Renault.

About La Rédaction

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *