Comment le gouvernement veut donner du pouvoir d’achat aux Français

By on 06/10/2017

Entre les propositions de campagne d’Emmanuel Macron et les mesures échafaudées par Bruno Le Maire, le gouvernement veut mettre l’accent sur le pouvoir d’achat.

Le pouvoir d’achat, c’est un peu un marronnier qui revient depuis que Sarkozy en avait fait un de ces principaux thèmes de campagne. Emmanuel Macron et Bruno Le Maire en font désormais l’un de leurs chevaux de bataille pour toue la durée du quinquennat. La mesure certainement la plus emblématique si ce n’est la plus connue actuellement est la suppression de la taxe d’habitation. Elle serait effective de manière progressive à partir de 2018 avec une diminution de 30%, puis de 65% e, 2019 pour être totalement effacée à partir de 2020. Selon les calculs du gouvernement, 80% des Français en bénéficieront.

Aussi, grâce à la suppression des cotisations salariales maladie et chômage et de la contribution exceptionnelle de solidarité en contrepartie de la hausse de la CSG, les salariés du privé devraient voir leurs revenus nets augmenter de 1,45%. La prime d’activité sera également revue à la hausse avec +20€ à partir de 2018 et +80€ d’ici la fin du quinquennat.

Les créateurs d’entreprises quant à eux bénéficieront dans leur totalité d’une extension du dispositif Accre réservé jusque là aux chômeurs.

Et pour les ménages les plus aisés, la suppression de l’ISF remplacé par un impôt sur la fortune immobilière devrait également changer la donne tout comme la mise en place d’un prélèvement forfaitaire unique de 30 % sur les revenus de l’épargne remplaçant l’impôt sur le revenu et les prélèvements sociaux.

 

About La Rédaction

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *