Record dépassé pour LVMH avec plus de 50 milliards de revenus

By on 29/01/2020

Le groupe de luxe LVMH, qui compte plus de 70 maisons prestigieuses, vient de franchir la barre des 50 milliards de revenus avec une progression de 15% de son chiffre d’affaires en 2019. Cette croissance s’explique par une très forte augmentation des ventes et des profis du leader mondial, tirée notamment par la marque Louis Vuitton.

Le groupe de luxe LVMH a réalisé une croissance à 2 chiffres de ses ventes en 2019, atteignant 53,7 milliards d ‘euros, avec un résultat opérationnel de 11,5 milliards et un résultat net de 7,2 milliards.

Cette croissance a été notamment tirée par le pôle mode et maroquinerie. Cependant, le chiffre d’affaires et la rentabilité ont augmenté dans toutes les autres divisions : Distribution sélective, Parfums et cosmétiques (tirées par ses marques historiques telles que Dior, Guerlain et Givenchy), Vins et spiritueux, montres et joaillerie. Le duty-free a subi le ralentissement du tourisme, notamment à Hong Kong au deuxième semestre. Mais malgré le ralentissement du marché américain, la marque Séphora reste très attractive.

Puissance des marques LVMH et agilité des équipes

Grand gagnant, Louis Vuitton, première marque du monde, constitue la plus précieuse des pépites au sein des maisons LVMH. La marque a récemment conclu un accord de partenariat avec la Ligue Nationale de Basketball américaine. Boostée par « des initiatives de marketing expérientiel telles que des parcours immersifs pour ses clients ou en créant LV TV avec YouTube, moteur important de son succès », Louis Vuitton a enregistré une croissance de +15%. La marque a récemment acquis Sewelô, une gemme du Botswana, soit le deuxième plus gros diamant du monde (1758 carats de diamant brut).

Dans une économie porteuse mais incertaine, nous pouvons compter sur la puissance de nos marques et sur l’agileté de nos équipes pour renforer en 2020 notre avance“, déclarait à ce propos le PDG de LVMH Bernard Arnault. Une prudence qui peut s’expliquer par l’irruption du coronavirus, le virus chinois, et la visibilité réduite concernant la Bourse.

Le groupe a acquis en novembre dernier Tiffany, l’iconique géant américain du diamant, pour 14,7 milliards d’euros.

About La Rédaction

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.