Etude SFAM : les Français peu adeptes du nettoyage des téléphones portables

By on 22/06/2020

Alors que la France, comme le reste du monde, traverse une crise sanitaire sans précédent, la question de l’hygiène est devenue centrale dans le débat public. Selon une étude de l’assureur SFAM, deux Français sur cinq affirment ne jamais nettoyer leur téléphone mobile, pourtant véritable nid à bactéries. Un sur dix reconnaît même n’y avoir jamais pensé. Dans un contexte encore empreint des risques liés au Covid-19, le nettoyage des mobiles pourrait bien générer des opportunités business.

Les études scientifiques concordent aujourd’hui pour affirmer que les smartphones abritent des milliers de bactéries. Parmi elles, certaines sont particulièrement dangereuses pour la santé, comme le staphylocoque doré. Bien évidemment, dans le contexte sanitaire actuel, les smartphones ont aussi pu être des vecteurs de contamination. C’est pourquoi le lavage des mains est particulièrement recommandé. D’autant que les plus de 18 ans, selon l’étude publiée fin mars par SFAM, passent en moyenne 2h20 par jour sur leur téléphone. SFAM fournit d’ailleurs un guide à l’usage des possesseurs d’un téléphone mobile pour les aider à nettoyer, au mieux, leur téléphone.

Mais surtout, le nettoyage des téléphones portables suppose quelques règles établies. Pas d’alcool ou de solution désinfectante. Des entreprises se sont d’ailleurs engouffrées sur un marché qui, en période de crise sanitaire, pourrait bien gagner en importance. Un panel de produits spécialisés existe déjà pour nettoyer son téléphone dans les meilleures conditions et éviter de le détériorer en croyant bien faire.

About La Rédaction

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.