Total monte en régime sur le marché du gaz et de l’électricité

By on 28/04/2018
Total, Direct Energie

Le groupe Total est en train de boucler le rachat de Direct Energies, l’un des fournisseurs alternatifs de gaz et d’électricité en France. Avec cette opération, le groupe passera mécaniquement de 7% de parts de marché à 15% sur deux marchés phares : la France et la Belgique. 

Depuis plusieurs mois, la stratégie de Total est des plus claires : imposer son leadership sur ses grands marchés. Après avoir racheté une grande partie des actifs d’Engie dans le GNL, le groupe dirigé par Patrick Pouyanné s’attaque dorénavant à la vente de gaz et d’électricité aux clients finaux de France et de Belgique. Et pour ce faire, Total est en train de mettre la main sur Direct Energie, qui occupait jusqu’à présent la toute première place du podium des fournisseurs alternatifs.

Près de 2 milliards d’euros seront nécessaires pour l’opération et en bout de ligne Total détiendra 74% des parts de l’entreprise. S’en suivra dans la foulée une opération boursière afin de valoriser au maximum l’entreprise. Grâce à ce rachat, le Français doublera ses parts de marché, passant de 7% à 15%. Le nombre de clients de la nouvelle entité gonflera lui aussi subitement, passant de 1,5 millions dans l’Hexagone à plus de 4 millions sur les deux pays voisins. Mais le groupe voit plus loin encore avec un objectif de 6 millions de clients particuliers et professionnels d’ici à 2022.

Pour y parvenir, Total va affûter sa stratégie commerciale. Rien n’est encore dévoilé à ce jour d’autant qu’un repositionnement de marque sera nécessaire entre Direct Energie Total Springs.

About La Rédaction

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.