Pour les salariés français, la rémunération est le facteur n°1 de motivation

By on 29/05/2018
rémunération, salariés européens, the workforce review2018

L’étude The Workforce Review 2018 réalisée par ADP met en lumière les facteurs de motivations professionnelles. Et la rémunération reste à ce jour l’élément clé. Surtout pour les Français. 

Les salariés de France comptent parmi les travailleurs européens pour qui la rémunération est le critère n°1 de motivation au travail. En effet, l’étude The Workforce Review 2018 du cabinet ADP démontre que 50% des salariés français y voit la raison principale de se lever pour aller au boulot le matin. “Bien qu’il existe plusieurs moyens d’insuffler cette motivation chez les salariés, la rémunération reste le facteur numéro un pour presque la moitié (47 %) des personnes interrogées. Un chiffre stable depuis 2016 qui montre le pouvoir continu du salaire comme facteur émotionnel du bien-être au travail”. Au total, 10 000 salariés européens ont été sondés, et la France dépasse la moyenne puisque l’argent est un moteur pour 47% des Européens.

Tout en haut de l’échelle on trouve les Polonais qui sont les travailleurs les plus motivés par l’argent à 58% tandis que seulement 35% des Suisses

La rémunération, mais pas que…

Si la rémunération apparaît en très bonne place dans les facteurs de motivation professionnelle, elle n’est pas la seule. L’équilibre vie pro-vie perso est un élément fort pour 22% des sondés. Viennent ensuite la relation avec les collègues (21%), la reconnaissance par la hiérarchie (18%), les indemnités de congés payés pour 5% d’entre eux. Signe fort des symptômes de bore-out, brown-out voire burn-out : 6% des salariés européens affirment que rien ne les motivent.

Reste qu’un enseignement fort de l’étude est l’optimisme général des salariés d’Europe, 75% déclarant être optimistes quant à l’avenir de leur travail. Une proportion en hausse constante depuis trois années. Et en la matière, les champions sont sans conteste les Hollandais étant 85% à voir la vie professionnelle en rose.

About La Rédaction

One Comment

  1. annouchka

    02/06/2018 at 16 h 07 min

    loin du seul aspect de la rémunération, la satisfaction au travail est fonction de nombreux facteurs sur lesquels la gestion des ressources humaines peut agir : pour améliorer la motivation et la fidélisation des salariés, la multitude d’expérimentations et de pratiques empiriques en entreprise, s’accordent pour conclure que la satisfaction au travail est basée sur toute une série de conditions de travail favorables : http://www.officiel-prevention.com/formation/formation-continue-a-la-securite/detail_dossier_CHSCT.php?rub=89&ssrub=139&dossid=464

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.