Michelin investit dans l’hydrogène renouvelable en France

By on 24/06/2019
Michelin Hympulsion

Michelin a noué un partenariat avec plusieurs acteurs de l’hydrogène renouvelable en France. Le but : développer le filon dans la vallée du Rhône.

Le groupe Michelin est en train de procéder un changement de cap stratégique, et non des moindres. Connue du grand public pour ses pneumatiques, l’entreprise compte à présent peser sur le marché de l’hydrogène renouvelable à destination des flottes automobiles. Baptisée Hympulsion, la nouvelle entité créée par le groupe et ses partenaires, parmi lesquels Engie, le Crédit Agricole, la région Auvergne-Rhône-Alpes et la Banque des Territoires, a pour finalité d’accélérer la mise en place de la “Zero Emission Valley”. Zero emission Valley est le nom donné à ce projet de mobilité propre de la vallée du Rhônee, pour les flottes de véhicules d’entreprises.

Le projet vise à apporter une réponse à la problématique majeure du développement de l’hydrogène dans les transports : l’approvisionnement. Car si la technique de production de cette forme “verte” d’hydrogène est maîtrisée, le problème à résoudre est celui d’offrir des points de ravitaillements suffisamment en nombre pour inciter les particuliers comme les entreprises à changer leur véhicule pour choisir des modèles hybrides, alimentés par une pile à hydrogène.

Dès cette année, plusieurs nouvelles stations seront mises sur pied à Chambéry, Lyon, de Grenoble et Saint-Etienne. Pour Laurent Wauqiez, le président de la région déclarait ainsi récemment que “cette synergie publique-privée va permettre de faire de la Région le premier territoire à hydrogène de France et d’être le catalyseur du déploiement de cette nouvelle technologie en Europe”.

About La Rédaction

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.