La Poste veut se diversifier sur le marché de la silver économie

By on 02/07/2019
La Poste, résidences seniors

La Poste cherche à diversifier ses activités pour contrebalancer une année 2018 difficile. Et envisage de se lancer sur le juteux créneau de la silver économie en ouvrant des résidences pour seniors. 

 Tandis que pour le grand patron Philippe Wahl, l’année 2018 “a été difficile pour les différents marchés du groupe La Poste”, l’opérateur historique français de la distribution du courrier cherche à se réinventer. Et pour cela, l’enjeu serait de devenir un acteur national des résidences de services à destination des seniors. Pour y parvenir, La Poste compte capitaliser sur son foncier en transformant dans un premier temps non moins de quatorze hôtels des postes implantés dans des villes de taille moyenne en maisons de retraite. Un porte-parole du groupe déclarait à ce sujet que “ces résidences, non médicalisées, pourraient s’adresser aux seniors ‘actifs’ qui recherchent des services leur facilitant la vie et leur permettant de conserver leur autonomie”.

Les villes de Roubaix, Brest, Le Mans, Annecy ou encore Perpignan seraient ainsi dans le viseur du groupe. Mais le groupe a en réalité déjà entamé le processus puisque une consultation a été initiée en fin d’année 2018 et doit se clore en juillet 2019. Il y a ainsi fort à parier que la Poste commande le lancement des opérations en fin d’année 2019 voire en début d’année 2020.

Soutenir le développement de la Poste

Si la Poste cherche à diversifier ses activités, c’est par nécessité car le groupe a enregistré une baisse de plus de 6% de son bénéfice net sur l’année 2018, et doit faire face à une dégringolade de son cœur de métier : la distribution de courrier. Car tandis qu’il représentait plus de 70% de son chiffre d’affaires en 1991, il ne pesait plus que pour 28% de ses résultats en 2018. Et les prévisions ne sont guère plus encourageantes puisque le patron du groupe estime que l’activité ne représentera plus que 20% du chiffre d’affaires total du groupe d’ici 2020.

Mais la mutation du groupe en général et sa diversification sur le marché des seniors en particulier n’est pas si récente que cela. En 2017 déjà, le groupe a fait l’acquisition de Asten, un prestataire de services de santé à domicile et une activité de visites aux personnes âgées avait été créée il y a plusieurs mois de cela. Il faut dire que la Poste bénéficie historiquement d’une bonne voire très bonne image vis-à-vis des Français et des seniors et que le marché de la silver economy est appelé à croître de façon soutenu au cours des prochaines années.

About La Rédaction

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.