Au bord de la faillite, XL Airways a assigné Air France en justice

By on 25/09/2019
xl-airways-

Placé en redressement judiciaire, XL Airways a assigné Air France en justice pour rupture abusive de pourparlers.

Alors que la faillite de Thomas Cook fait les gros titres de la presse et que le cas d’Aigle Azur n’est guère brillant, c’est au tour de XL Airways d’être dans la tourmente. La compagnie aérienne vient d’être placée en redressement judiciaire après s’être déclarée en cessation de paiement. Mais faute de trésorerie suffisante, la compagnie est également au bord de la faillite à tel point qu’elle devrait arrêter tous ses vols d’ici peu.

Pour autant, la direction de XL Airways n’entend pas dire son dernier mot et a officiellement appelé Air France à reprendre les discussions au sujet d’un possible rapprochement. Car au printemps dernier les négociations entre les deux groupes étaient en bonne voie mais le changement de direction chez Air France, Jean-Marc Janaillac ayant quitté ses fonctions, a mis un terme aux négociations.

Nommé “projet Rafale”, le dossier portait dès fin 2017 sur l’utilisation de la marque XL Airways par Air France comme marque concurrente des compagnies low-cost telles que Level ou Norwegian pour les vols transatlantiques. Air France devait alors prendre 40% du capital de XL Airways via une augmentation du capital de l’ordre de 40 millions d’euros.  Un dossier qui était alors quasiment bouclé au printemps 2018 mais qui a donc été mis de côté avec l’arrivée de Ben Smith à la tête d’Air France. Dans la foulée, les actionnaires et la direction de XL Airways avaient alors assigné la compagnie française en justice pour “rupture abusive de pourparlers”. Une audience a eu lieu début septembre mais le jugement n’a pas encore été rendu.

About La Rédaction

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.