Le voyagiste britannique Thomas Cook fait faillite

By on 24/09/2019
thomas-cook-faillite

Après plusieurs semaines de tentative de sauvetage, Thomas Cook a finalement fait faillite. Près de 600 000 clients doivent être rapatriés. 

Avec plus de 20 000 employés dans le monde entier dont près de 10 000 rien qu’au Royaume-Uni, Thomas Cook comptait parmi les grands noms des tours opérateurs. Il s’agissait même du plus ancien d’entre eux, créé en 1841. Sa faillite annoncée récemment n’était pas une surprise en soi mais elle laisse derrière elle un goût des plus amers pour les salariés de même que pour les 600 000 clients devant être rapatriés le plus tôt possible de leur lieux de vacances.

L’entreprise avait tenté par plusieurs moyens de redresser la barre de ses finances qui se trouvaient au plus mal depuis près d’une décennie déjà. Et pour cause car Thomas Cook affichait des pertes colossales année après année. Des pertes qui s’élevaient déjà à 1,5 milliards de livres rien que pour le premier semestre 2019. Le groupe se trouvait en en effet particulièrement mis à mal par la concurrence des agences de voyage présentes sur le Net à tel point que des opérations de sauvetage étaient à l’étude. Le groupe chinois Fosun, premier actionnaire, avait dans cette optique budgétisé 900 millions de livres pour remettre à flots l’entreprise. Mais les créanciers de Thomas Cook lui ont demandé de trouver plus de 200 millions d’euros pour compléter le plan de sauvetage, chose que le voyagiste n’est pas parvenu à faire.

Dans un communiqué le groupe explique que « Malgré des efforts considérables (au cours du week-end), les discussions entre les différentes parties prenantes du groupe et de nouvelles sources de financements possibles n’ont pas débouché sur un accord. Le conseil d’administration a donc conclu qu’il n’avait d’autre choix que de prendre les mesures pour entrer en liquidation judiciaire avec effet immédiat »

About La Rédaction

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.