La maire de Paris veut interdire Airbnb dans certains quartiers

By on 30/09/2019
Hidalgo

La maire de Paris Anne Hidalgo repart en guerre contre Airbnb et souhaiterait même l’interdire dans certains quartiers de la capitale.

Airbnb est-il l’origine de tous les maux immobiliers de Paris ? A en croire les déclarations régulières de la maire de Paris et de ses adjoints tels Ian Brossat, la réponse est oui. Le fait que la plateforme star de locations capitalise sur la capitale qui reste encore aujourd’hui son tout premier marché mondial, sa figure de proue. A tel point que par la jeux de l’offre et de la demande le prix de l’immobilier parisien a littéralement explosé dans certains quartiers, pour ne pas dire dans la totalité de la ville. En parallèle, de nombreux biens ont été retirés du marché de la location traditionnelle – 26 000 environ – pour être exclusivement destinés à une formule de location touristique en meublé. Les propriétaires d’appartements situés dans des quartiers prisés des premiers arrondissements de Paris y trouvent beaucoup plus de rentabilité.

Mais pour faire face d’un côté à une flambée des prix de l’immobilier et de l’autre pour tenter de stopper l’hémorragie qu’est la perte d’habitants – non moins de 20 000 personnes quittent Paris chaque année – la maire dégaine. Récemment interrogée sur la hausse spectaculaire des loyers, Anne Hidalgo affirme que Airbnb est l’un des facteurs “très importants” et d’ajouter “On a des gens qui achètent des immeubles entiers et qui louent des appartements à des prix imbattables. Ils retirent du marché des logements qui pourraient être des logements pour la classe moyenne”.

L’élue veut agir contre la plateforme en expliquant que“On a, à l’arraché, obtenu du gouvernement précédent des mesures pour encadrer, mais il faut aller plus loin, et peut-être même interdire Airbnb dans un certain nombre d’arrondissements parisiens qui n’en peuvent plus. Ça, ça joue directement sur le marché de l’immobilier”.

About La Rédaction

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.