L’industrie française ne croit pas dans l’impact de la réforme du travail en France

By on 11/12/2018
Industrie France, entreprises

L’industrie française est particulièrement sceptique quant à l’impact positif des réformes engagées par Emmanuel Macron. La refonte du droit du travail de même que celle de la formation professionnelle, censées dopées la croissance des entreprises, n’ont pour l’instant aucun réel effet.

C’est dans le cadre du troisième baromètre Randstad Inhouse/OpinionWay que les patrons d’entreprises industrielles de France et d’Allemagne ont été interrogés. Les patrons français ont plus spécialement été sondés sur l’impact de la refonte du droit du travail engagé par Emmanuel Macron. Le Président français en faisait une de ses grandes priorités, jugeant que le droit du travail était à la fois trop complexe et de nature à freiner la croissance des entreprises hexagonales.

Réforme du travail et réforme de la formation professionnelle, même combat

L’enquête a été réalisée auprès d’un panel de dirigeants français de 200 établissements industriels de 10 salariés et plus. Leur sentiment est clair : ils sont 65% à se montrer des plus sceptiques quant à l’efficacité de la réforme sur le niveau de leur activité, sur leur compétitivité et leur croissance. Et ils sont même 14% a affirmé que la situation s’est dégradée. A peine 13% font état d’une amélioration.

Parmi les autres questions abordées dans l’enquête, celle de la réforme de la formation professionnelle a été abordée. Le sujet est essentiel dans l’industrie. Un tiers des sondés croient que la réforme va améliorer leur compétitivité, 50% jugent qu’elle sera sans réel effet et 6% redoutent qu’elle produise un effet néfaste.

About La Rédaction

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.