Le gouvernement britannique veut créer une dizaine de ports francs

By on 12/02/2020
ports-francs-brexit

Afin de stimuler l’économie suite à la sortie de l’UE, le gouvernement britannique veut créer une dizaine de ports francs.

Les zones franches sont d’excellents moyens de stimuler l’activité import-export d’un pays. Et le gouvernement britannique compte bien s’appuyer sur ce mécanisme pour préparer l’avenir économique du Royaume-Uni post-Brexit. La création d’une dizaine de ports francs est ainsi à l’étude depuis plusieurs années mais elle refait surface depuis la sortie de l’UE.

L’idée est aussi simple qu’efficace : créer des zones portuaires dans lesquelles aucune taxe ni droit de douane ne s’appliquera à la marchandise importée et exportée. A la clé, le gouvernement compte concurrencer d’importantes plateformes portuaires européennes telles que celles du Havre, de Calais et surtout de Rotterdam dès 2021.

Des milliers d’emplois seraient par la même occasion créés au sein de ces zones franches, des entreprises s’y implanteraient de même que des usines, des centres de manutentions et de logistique internationale.

About La Rédaction

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.