La Grèce a payé sa première échéance du mois de mars, soit 310 millions d’euros

By on 08/03/2015

Une source gouvernementale grecque a certifié que le pays aurait remboursé une partie de sa dette à hauteur de 310 millions d’euros. Une somme directement versée au crédit du Fonds Monétaire International.

Respect du plan d’aide obligatoire

La Grèce a remboursé la première tranche d’un prêt accordé par le FMI qui arrivait à échéance ce mois-ci, selon les affirmations d’une source gouvernementale mentionnée par Reuters. L’État grec devra verser au total 1,5 milliard d’euros au FMI d’ici la fin du mois, trois autres échéances sont prévues : le 13, le 16 et le 20 mars.

Malgré l’accord conclu le mois dernier avec l’Eurogroupe, qui étend de quatre son programme d’aide, le pays semble à court d’options quant à son financement, étant exclu du marché de la dette. Le pays aurait besoin de 4,5 milliards d’euros par mois environ, mais ne devrait pas de soutien financier avant la fin de son audit.

Yannis Stournaras, gouverneur de la banque centrale grecque s’est entretenu ce vendredi 6 mars avec le Premier ministre Alexis Tsipras afin de l’informer de l’ambition de la BCE de lancer son programme d’assouplissement quantitatif dès la semaine prochaine. Le gouverneur a déclaré aux médias que les banques du pays étaient convenablement recapitalisées et aucun problème ne devrait survenir quant aux retraits. « Il y a un soutien total (de la BCE) vis-à-vis des banques grecques, il n’y a absolument aucun danger », a-t-il expliqué, ajoutant néanmoins que la future réunion de l’Eurogroupe de lundi nécessitait un « succès ».

En outre, le journal allemand Süddeutsche Zeitung a rapporté le fait que le qu’Alexis Tsipras aurait demandé à rencontrer Jean-Claude Juncker, actuel président de la Commission européenne, dans le but de discuter de l’aide que la Commission cédera à la Grèce. La Banque Centrale Européenne a opposé quant à elle une fin de non-recevoir à la demande du Premier ministre, qui comprenait l’augmentation du plafond des rachats de bons du Trésor par les banques grecques.

Mario Draghi, président de la BCE, a précisé jeudi que l’institution centrale ne prêtera à nouveau aux banques grecques que dans des conditions normales et seulement quand la Grèce aura rempli les conditions qui lui ont été fixées via le plan d’aide.

source

About Aurélie Welté

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *