Kingfisher abandonne le rachat de Mr Bricolage

By on 31/03/2015

Le géant britannique de magasins de bricolage Kingfisher a affirmé ce lundi 30 mars son renoncement au projet de rachat de Mr Bricolage. L’ANPF, qui est également le principal actionnaire de l’enseigne française, était globalement indécise quant à cette transaction.

Aucun accord trouvé

Via un communiqué, le groupe britannique a donné quelques précisions, alors que le verdict de l’Autorité de la concurrence devait intervenir avant le 31 mars 2015.

« Kingfisher a constaté le communiqué de l’ANPF (…) du 27 mars où il annonce sa décision de refuser le report de la date butoir du 31 mars », a déclaré le groupe britannique dans son communiqué, qui a été repris à la Bourse de Londres. « En conséquence, la transaction n’aura pas lieu », a-t-il précisé.

Mr Bricolage a ensuite déclaré avoir pris acte de cette décision, le rachat est abandonné, estime le Français.

Une issue qui pouvait être attendue, tant l’ANPF, qui détient 41,9% du capital et 49,9% des droits de vote du groupe hexagonal, et Kingfisher, semblaient à des années-lumières d’un accord. Toutes les propositions faites à l’Autorité de la concurrence par le Britannique avaient été refusées.

source

About Hélène Bonder

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *