Déficit public : la Cours des comptes prévient à nouveau l’exécutif

By on 24/06/2015

La Cour des Compte a prévenu qu’il existait des « risques réels » de déroute dans les dépenses publiques pour l’année 2015, afin de les éviter, elle préconise une augmentation du rythme donné aux réformes structurelles et aux économies. Cela dit, la réduction du déficit public à 3,8% reste un objectif atteignable.

Dans leur état des lieux annuel des finances publiques, les Sages de la rue Cambon ont affirmé que la réduction du déficit public sera limitée sans être acquise pour l’année en cours. Le document, publié ce mercredi 24 juin, reproche au gouvernement son manque d’effort concernant les reformes structurelles pour assainir les comptes publics, ce qui ne serait pas le cas, en revanche, des pays partenaires de Paris en Europe.

Le gouvernement s’est engagé auprès de ces partenaires à réduire le déficit public, afin qu’il ne représente que 3,8% du produit intérieur brut (PIB) fin 2015, prenant pour base une prévision de croissance raisonnable du PIB de 1,0% en volume, ainsi qu’une inflation stable tout au long de l’année. Afin d’atteindre l’objectif, Paris devra réussir à faire 21 milliards d’euros d’économie sur les dépenses publiques.

Avertissement tempéré

Cette fois-ci, l’avertissement de la Cours est tempéré, bien moins que celui lancé en cours d’exercice l’année dernière, et celui lancé en début d’année, que l’exécutif avait déploré.

About Pauline Lecat

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *