COP 21 : les USA et 19 pays vont doubler leurs investissements sur les énergies vertes

By on 03/12/2015

Alors que la COP21 vient de s’ouvrir à Paris, 20 pays dont la France et les Etats-Unis ont annoncé leur intention de doubler leurs efforts financiers sur le développement des énergies vertes.

Portant le nom de « Mission Innovation », l’engagement pris par une vingtaine de pays de doubler les investissements sur le développement des énergies vertes en 5 années semble déjà être un bon signe pour la planète et pour la lutte contre le réchauffement climatique. Vingt pays qui représentent par ailleurs 80% du budget mondial affecté à la recherche et au développement de telles énergies à savoir la France, l’Australie, la Chine, le Chili, le Brésil, le Canada, les Etats-Unis, le Mexique, la Norvège, l’Arabie Saoudite, la Suède, le Royaume-Uni, l’Italie, le Japon, la Corée du Sud, l’Indonésie, le Danemark, l’Allemagne, l’Inde et les Emirats arabes unis.

Eviter la « Vallée de la mort »03

Cette annonce communiquée par la Maison Blanche a pour but de mettre sur pied de « nouvelles technologies qui vont définir un futur mix énergétique propre, abordable et fiable ». Une annonce doublée d’une autre, à savoir la création par l’administration américaine de « Breakthrough Energy Coalition ». Cet organe, piloté et dirigé par Bill Gates aura pour but d’éviter le phénomène dit de la « Vallée de la mort » selon lequel les projets sur le secteur de l’énergie ne peuvent aboutir faute de financement suffisant. Ce seront ainsi près d’une trentaine d’investisseurs privés qui viendront en soutien aux nombreux projets de développement d’énergies vertes aux USA. Avec déjà une enveloppe de 27 milliards de dollars.

Pour rappel, le Président Obama a indiqué faire de la lutte contre le réchauffement climatique sa priorité pour les deux années à venir.

About Hélène Bonder

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *