BNP Paribas va supprimer 10% de sa masse salariale

By on 19/04/2016

A l’instar du groupe bancaire SG, BNP Paribas va abaisser sa masse salariale de 10%. Près de 700 postes vont être supprimés pour cause de rentabilité « érodée ».

C’est la BFI (Banque de Financement et d’Investissement) de BNP Paribas qui fait l’objet d’une réduction drastique de personnel. Cette branche dédiée aux activités de marchés et de financement des entreprises va ainsi se séparer de 675 postes d’ici trois ans. Il s’agit d’un plan de départs volontaires qui s’inscrit dans un plan plus large de réduction des coûts. Un « pacte social » conclu en interne au groupe prévoit donc des départs en France, Italie et Belgique ainsi qu’un reclassement en interne. Les salariés en manifestant l’intérêt pourront se réorienter vers des postes axés sur le digital et la technologie, deux nouveaux axes de croissance pour le groupe qui emploie 6 000 personnes en France et 29 000 dans le monde.

Problème de rentabilité

Cette décision provient ainsi d’un défaut de rentabilité constaté en interne. La faute à des contraintes réglementaires en hausse et à la frivolité des marchés plaide-t-on du côté de la direction du groupe. En redéployant son activité vers le digital et en informatisant son process de travail, BNP Paribas espère engranger quelques 365 millions d’euros d’économie. Cette nouvelle direction stratégique suppose alors de lâcher du lest en termes de masse salariale. Plus de 220 postes seront toutefois créés dans cette nouvelle activité avec priorité donnée aux salariés déjà en place, pour peu qu’ils disposent de la formation et des compétences nécessaires.

 

 

About La Rédaction

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *