Viadéo cherche un second souffle

By on 27/05/2016

Le réseau social français en perte de vitesse recentre ses activités vers la recherche d’emploi.

Jusqu’à il y a peu de temps encore concurrent de LinkedIn, Viadéo pouvait se vanter de faire (un peu) d’ombre à son principal concurrent. Viadéo, le réseau social frenchie spécialisé dans la recherche d’emploi s’est selon les dires de son créateur Dan Sarfaty « laissé distraire par son développement à l’international, en Chine et en Russie […] et a donc négligé son cœur de métier ». Un cœur de métier qui avait alors doucement mais sûrement glissé vers la création d’une plateforme de diffusion de contenu à l’instar donc de LinkedIn. Sauf que Viadéo n’est pas parvenu à se maintenir dans cette course et a enregistré une perte abyssale de 23 millions d’euros rien que pour l’année 2015.

 

Réduction d’effectif et redéploiement stratégique

 

Le fondateur de la société – Dan Sarfaty – a été limogé en Janvier dernier, ouvrant la voie à d’autres réduction d’effectifs puisque le staff passerait de 180 collaborateurs à 145 d’ici la fin de l’année 2016. Une coupe dans les charges qui s’accompagne par ailleurs d’une nouvelle stratégie. Viadéo va se recentrer sur la recherche d’emploi :  les candidats pourront diffuser une vidéo de présentation, un outil de recommandation plus précis encore sera mis au point, des offres alléchantes pour les entreprises seront également lancées. Le volet « attractivité des entreprises » sera par ailleurs complété par une offre taillée sur mesure pour les TPE/PME encore trop peu présentes sur la plateforme. Viadéo prévoit ainsi un abonnement à moins de 50€/mois une TPE aura la possibilité de publier sa page Web et de diffuser autant d’offres d’emploi qu’elle le souhaite. Reste à savoir si cette réorientation sera payante.

About La Rédaction

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *