Chevron investit massivement au Kazakhstan

By on 11/08/2016

Le puissant groupe pétrolier international a fait savoir son intention d’investir plusieurs milliards de dollars dans l’exploitation du champs pétrolier Tengiz.

C’est une nouvelle qui ne sera pas pour déplaire au leader kazakh, Noursoultan Nazarbaïev. Empêtré dans les remous de l’économie fragilisé par la baisse du cours du pétrole, l’homme politique accueille avec la plus grande des bienveillances la venue presque providentielle de l’un des plus puissants groupes pétroliers du monde Chevron a en effet fait part de son intention d’investir près de 37 milliards de dollars pour l’exploitation de l’un des principaux champs pétrolier du Kazakhstan : le champs de Tengiz. Avec cette effort financier, le marché mondial du pétrole signe le plus gros investissement jamais réalisé depuis l’effondrement du cours du brut qui a perdu 70% de sa valeur entre 2014 et 2016.

Un consortium pour diriger les opérations

Chevron ne sera pas seul à développer des efforts financiers, techniques et humains pour permettre de pomper jusqu’à 850 000 voire même 900 000 barils par jour à compter de 2022. Car le groupe US s’est associé pour l’occasion avec ExxonMobil, KazMunayGas et LukArco. Pour autant, Chevron reste largement majoritaire dans le montage du consortium puisque le groupe détient 50% des parts dans le projet.

« C’est de loin le plus gros projet confirmé par le secteur depuis que les prix sont partis à la baisse en 2014 », indique un analyste de la banque Jefferies. Sur le coût total du projet, 27 milliards de dollars seront alloués rien que pour les infrastructures, plus de 3 milliards pour les puits et près de 7 milliards pour les « imprévus ».

Le pouvoir politique kazakh accueille ainsi avec la plus grande bienveillance cette nouvelle qui est par ailleurs une grande première mondiale depuis que le pétrole a pris du plomb dans l’aile. Car avec cette manne d’investissements, ce seront tout de même plus de 20 000 emplois qui seront créés sur place. Une activité qui en bonus permettra au pays du Caucase d’encaisser plusieurs milliards de dollars de profit par an.

About La Rédaction

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *