MCDonald’s : le roi de la junk food passe à l’économie circulaire

By on 15/12/2017
McDonald's, économie circulaire

On peut être le champion de la malbouffe et se lancer dans l’économie circulaire. McDonald’s le prouve en mettant en place une valorisation de ses bio-déchets.

Apparemment maintenant “ça se passe comme ça chez McDonald’s. Les résidus des cuisines sont récupérés, les fameux bio-déchets, en vue d’être transformés en biogaz pour faire rouler ses camions de livraison. Une initiative à mettre au crédit du logisticien Martin Brower qui pilote cette nouvelle politique à l’échelon local pour l’instant, à Lyon en l’occurrence.

Le but est de soigner le bilan énergétique du groupe, de revaloriser les quantités colossales de BigMac et autre nuggets jetés par tonnes à la poubelle passées quelques minutes durant lesquelles ils n’auront pas été vendus. Un gaspillage alimentaire monstre qui est souvent pointé du doigt.

L’économie circulaire est dont le nouveau dada du roi de la malbouffe qui soigne son image à sa sauce. Mais c’est aussi une obligation pour l’enseigne qui fait circuler de nombreux camions de livraisons en ville

Un partenariat technique pour McDonald’s

McDonald’s a bénéficié de l’appui technique et financier de l’Ademe, de GRDF et d’acteurs locaux pour mettre au point un camion équipé d’un réservoir spécial qui aspire les déchets organiques des restaurants en même temps qu’il livre de la marchandise. Un deux en un. Trois en un même puisque les biodéchets sont transformés en biogaz qui alimente alors le camion. La boucle est bouclée. A l’arrivée, le camion émet 80% de gaz à effet de serre qu’un modèle classique roulant au diesel et 70% d’émission d’oxydes d’azote en moins.

L’expérimentation menée à Lyon sera rapidement étendue à près d’une trentaine de restaurants en 2018. Dans un avenir un peu plus lointain, le groupe espère déployer l’initiative à 1 400 restaurants.

About La Rédaction

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.