Brexit : les entreprises françaises perdraient 4 milliards d’euros par an

By on 08/06/2018
Brexit, France, économie, PME

Une étude du cabinet Oliver Wyman fait état d’un manque à gagner de 4 milliards d’euros par an pour les entreprises françaises provoqué par le Brexit. Si les grands groupes parviendront à limiter la casse, les PME quant à elles seront durement touchées.

4 milliards d’euros par an de perte sèche. Voilà ce que pourrait coûter le Brexit à l’économie française d’après l’étude du cabinet Oliver Wyman. En cause, la hausse des tarifs douaniers, les lourdeurs administratives et la perte en taux de change notamment. Il en résulterait alors que de nombreuses entreprises hexagonales perdraient de nombreux marchés. L’agroalimentaire de même que le secteur des vins et spiritueux seraient les plus sévèrement touchés par les effets du Brexit.

L’étude précise même que “la France serait le troisième pays le plus impacté de l’UE avec un coût total d’environ quatre milliards d’euros par an” sur les près de 40 milliards de perte que toute la zone euro devrait subir.

Dans ce contexte « Les PME disposent de ressources plus limitées pour gérer les lourdeurs administratives supplémentaires et ont généralement moins d’expérience dans les exportations hors de l’UE et donc moins l’habitude de faire face aux barrières douanières et réglementaires ». Les petites et moyennes entreprises de France en seront donc largement pour leurs frais.

Pour rappel, en 2016 la France engrangeait près de 40 milliards d’euros de recette en vente de biens et de services au Royaume-Uni.

About La Rédaction

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.