Bruno Le Maire veut plafonner les frais bancaires

By on 09/07/2018
frais bancaires

Le ministre de l’économie Bruno Le Maire a récemment déclaré que le gouvernement allait intégrer au plan pauvreté une mesure visant à plafonner les frais bancaires.

Alors qu’il devrait être présenté courant juillet, le plan pauvreté du gouvernement attendra finalement la rentrée. D’ici là, les ministres essaient de calmer le jeu à grand coup d’annonces. La dernière en date provient de Bruno Le Maire expliquant en préambule «Sur le plan pauvreté, je préfère qu’on prenne quelques semaines de plus et qu’il soit meilleur» avant d’affirmer «Nous allons par exemple ajouter dans ce plan des dispositions sur le plafonnement des frais bancaires». Le ministre explique ainsi «Je pense qu’il est indispensable pour tous les Français modestes que nous parvenions à un vrai plafonnement des frais bancaires pour que personne ne soit en difficulté parce qu’il est obligé de payer des frais bancaires insupportables et trop lourds».

Il faut dire que les frais bancaires se portent à merveille en France. Un peu plus tôt dans l’année, l’association de défense des consommateurs 60 millions de consommateurs démontrait l’explosion des frais pratiqués par les banques, avançant ainsi que “les consommateurs en difficulté financière persistante se voient prélever près de 300 euros de frais par an contre 34 euros en moyenne pour les clients lambda”. L’association va même plus loin en indiquant que l’ensemble des frais liés aux incidents de fonctionnement représenteraient entre 30% et 35% du chiffres d’affaires annuel des banques.

Bruno Le Maire semble avoir entendu la sonnette d’alarme tirée par l’association mais tempère quelque peu en indiquant avoir «besoin d’encore un peu de temps pour discuter avec les associations, pour discuter avec le secteur financier, pour discuter avec les banques, d’un vrai plafonnement efficace des frais bancaires pour les foyers modestes».

About La Rédaction

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.