Le secteur de la construction en locomotive de l’économie française ?

By on 20/08/2018
BTP, construction, emplois, France

Selon une enquête menée par le groupe Manpower, le secteur de la construction reprendrait des forces pour la deuxième moitié de l’année. Il entraînerait dans son sillage d’autres branches de l’économie.

En matière d’économie et de création d’emplois, on a coutume de dire que quand le béton va tout va. Le secteur de la construction est en effet un excellent indicateur de la santé économique d’une ville, d’une région, d’un pays. Cela témoigne d’un dynamisme général en matière de confiance des investisseurs sur le moyens et long terme. Et puis les grands groupes de construction entraînent dans leur sillon d’innombrables sous-traitants de type PME/TPE.

ManpowerGroup a voulu savoir à quoi ressemblerait l’année 2018 en termes de création d’emplois. Le baromètre indique que parmi tous les secteurs, celui de la construction embauchera à tour de bras. Il s’agit même de celui qui se porterait le mieux pour toute l’année en cours. Les chefs d’entreprises des groupes du secteur de la construction prévoient ainsi une augmentation de 7% en moyenne de leur masse salariale lorsque la moyenne tous secteurs confondus s’établit à +2%. La construction se porte d’ailleurs déjà très bien puisque les effectifs ont augmenté de +8% par rapport au dernier trimestre.

Les autres secteurs créeront également de l’emploi

Le baromètre de ManpowerGroup met également en lumière le fait que 7 des 10 secteurs sondés devraient également être créateurs d’emplois. Dans les trois prochains mois, la masse salariale de la banque, de l’immobilier, de l’assurance, de l’hôtellerie, de la restauration mais aussi des services aux entreprises devraient ainsi augmenter.

Une question demeure : où se situeront les bassins d’emplois pour l’année à venir ? Paradoxalement, Paris et sa région marqueront un arrêt assez net. Les employeurs de la Capitale témoignent même d’un certain pessimisme. Ce qui ne sera pas le cas dans le reste du pays et plus particulièrement dans le Nord (+3%), le Sud (+1%) mais aussi le Centre-ouest avec +5%.

About La Rédaction

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.