Management: la rupture conventionnelle en hausse de 4% en France

By on 15/02/2019
rupture conventionnelle, France

Lancée il y a plus de dix ans, la rupture conventionnelle séduit un nombre croissant d’employés en France. Et en particulier les moins de 40 ans.

La rupture conventionnelle, ce divorce à l’amiable entre une entreprise et un employé, a le vent en poupe. Le phénomène a enregistré une hausse de 4% en 2018 selon les chiffres officiels du Ministère du Travail.

Ce mécanisme avait été créé à l’origine pour faciliter le départ des cadres en fin de carrière. Mais signe que les mœurs évoluent, ce sont à présent essentiellement des jeunes de moins de 40 ans qui y ont recours. Ils ne s’agit plus tant de cadres mais d’employés à 50% qui actent leur départ de la sorte. Si la rupture conventionnelle est dorénavant beaucoup plus utilisée par les jeunes et les employés, c’est en raison notamment de l’apparition du phénomène des bullshit jobs, ces métiers dénués de sens dans lesquels nombre de jeunes ne s’épanouissent pas. La rupture conventionnelle leur offre une porte de sortie.

Mais dans d’autres situations, ce mode de rupture du contrat de travail est également proposé avec insistance par l’employeur pour convaincre un employé de partir sans avoir besoin de mettre en place une procédure de licenciement.

About La Rédaction

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.