Les prix de l’immobilier dans l’ancien repartent à la hausse en France

By on 15/03/2019
immobilier, ancien, France

Dans l’ancien, les prix de l’immobilier sont repartis à la hausse. Cela n’a pas suffit à décourager les acheteurs pour autant.

Qui a dit que le marché de l’immobilier dans l’ancien allait souffrir? Car les derniers chiffres publiés prouvent le contraire : les prix sont en hausse et les transactions aussi. Selon les chiffres officiels de l‘Insee et des Notaires de France, les prix ont en effet grimpé de 3,2% au quatrième trimestre 2018 sur un an. Une progression même supérieure à celle du troisième trimestre 2018 qui affichait déjà un joli +2,9% sur l’année.

En regardant un peu plus en détails, ce sont les prix des appartements qui ont le plus été à la hausse, avec +3,4%. Le prix de vente des maisons dans l’ancien a également été sur une pente ascendante à +3,1%.

Des prix immobilier en hausse, des ventes aussi

Cette hausse généralisée des prix dans l’ancien n’a pas calmé les ardeurs des acheteurs, bien au contraire. Poussés par des taux d’intérêts toujours très bas, ils ont pu concrétiser leurs intentions d’achat. Le nombre de transactions a ainsi battu un nouveau record pour la troisième année d’affilée. Ce sont en tout et pour tout 970 000 transactions qui ont été comptabilisées en 2018.

La hausse des prix est d’autant plus palpable en Île-de-France qu’en Province. En régions, l’augmentation a tout de même été de l’ordre de +2,8% tandis qu’en IDF elle a été de +4,2% en moyenne. Certaines villes limitrophes telles que Villejuif, Saint-Denis ou encore Pantin ont même vu les prix grimper de +10% voire plus encore. A Paris, la hausse est marquée: +5,7% au quatrième trimestre sur un an.

About La Rédaction

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.