Recomposition de l’assurance : les leaders qui ont fait et font le paysage

By on 08/05/2019
assurance-vie, taux de rendements

Depuis une vingtaine d’années, le paysage français de l’assurance est en profonde recomposition. Dès 2002, des poussées réglementaires ont contraint les assureurs à se regrouper pour être capables de respecter des normes prudentielles toujours plus strictes. Plutôt que de subir ces incessants bouleversements, qui ont causé la disparition de 72% des organismes d’assurance entre 2001 et 2017[1], certains ont réussi à les canaliser pour édifier des géants du secteur. Voici le portrait de ces patrons au sens stratégique affûté.

  1. André Renaudin : sans doute le plus emblématique de nos patrons de l’assurance. Le polytechnicien d’origine alsacienne, dirige le groupe AG2R La Mondiale depuis plus de dix ans. Il y a dix ans, André Renaudin a été précurseur en créant une société de groupe d’assurance mutuelle (SGAM) entre les différentes entités du périmètre AG2R La Mondiale. Défenseur d’un modèle paritaire et mutualiste, le sérail lui reconnait la fidélité de ses engagements, la loyauté de ses équipes envers lui et une vision unique de l’évolution du marché. Il a su bâtir le temple français de la protection sociale, un groupe dont les origines remontent au XIXème siècle pour certaines de ces institutions. Ses détracteurs lui reprochent de ne pas engager suffisamment son groupe dans le virage numérique et d’investir trop le champ de l’engagement sociétal au détriment de davantage de performance opérationnelle. A la tête aujourd’hui du groupe AG2R La Mondiale Matmut, l’homme d’expérience a encore le cœur et la tête pleins de projets et d’idées. Il se murmure l’annonce possible en septembre de nouveaux projets stratégiques inédits pour le groupe et le lancement de nouveaux services innovants.
  1. Thomas Saulnier : autre polytechnicien de ce classement, a su provoquer et tirer parti des transformations du secteur. D’abord directeur commercial d’un éditeur de logiciels assurantiels, il fonde l’un des premiers comparateurs d’assurance juste avant la bulle Internet. Chez CNP, puis chez Generali, il est remarqué pour la rapidité et le jugement dont il fait preuve lors d’opérations d’acquisition et de transformation de filiales. Délaissant ensuite le monde de l’entreprise pour l’univers chaotique et foisonnant du conseil et des start-up, il remonte au sommet lorsqu’il est nommé directeur général de Malakoff Médéric en 2016. Le défi est à la hauteur de ses responsabilités : le groupe venait de se séparer violemment de la Mutuelle Générale, dont il avait commencé à se rapprocher depuis plus d’un an. Une séparation qui coûta son poste à Guillaume Sarkozy, mais de laquelle Thomas Saulnier sut rebondir jusqu’au rapprochement récent de son groupe avec Humanis. La rapidité de ce rapprochement (bien qu’il s’agisse plutôt d’une absorption) a fini de convaincre la gouvernance du groupe qu’il était l’homme de la situation.
  1. Odile Teissier: diplômée d’HEC et connue pour sa maîtrise des enjeux économiques et financiers du secteur, Odile Teissier est la représentante de la culture dans ce classement. En juin dernier, Patrick Bézier, l’homme de réseau et d’influence, a laissé sa place à son bras droit chevronné présente depuis 25 ans dans le monde de la culture, au GRISS et chez Audiens. Elle dirige aujourd’hui un groupe représentant 1,7 milliard d’euros de cotisations, des métiers divers allant de la retraite complémentaire aux services RH pour les branches, entreprises et actifs du secteur de la culture, du spectacle et des médias. Les observateurs reconnaissent ses capacités pour protéger le groupe Audiens, forteresse culturelle de la protection sociale, dans les grands mouvements de recomposition à venir en retraite complémentaire et en santé-prévoyance notamment.
  2. Claude Bébéar: le monde de l’assurance est décidément propice au succès des polytechniciens, et dans le cas de Claude Bébéar, le monde tout court l’a aussi été. L’homme a fait preuve d’une ambition internationale doublée d’une habileté rare dans le secteur : mise en place d’une branche assurance-vie au Canada, acquisition en 1988 de la société d’assurance-vie anglaise Equity and Law, de la cinquième société américaine d’assurance-vie en 1991, de la deuxième d’Australie et de Hong Kong en 1995 et de la troisième japonaise en 1999 (sans mentionner, l’Allemagne, la Belgique et bien d’autres). Mais ce que Claude Bébéar est allé chercher dans le monde, il le lui a rendu. Très engagé dans le mécénat culturel, sportif et humanitaire, il se voit remettre en 1997 le Point of Light Award des mains de l’ancien président américain George Bush : une première pour une entreprise étrangère.
  3. Bruno Rousset: bien avant l’emballement des entrepreneurs pour l’Internet et le numérique, Bruno Rousset a perçu le potentiel de la distribution dématérialisée de produits d’assurance. Fondé en 1988, April a été introduit en Bourse onze ans plus tard. Le groupe a connu une croissance à la hauteur des licornes de l’Internet : il rassemble aujourd’hui près de 4000 collaborateurs répartis dans 28 pays, et a frôlé le milliard d’euros de chiffre d’affaires l’an dernier.
  4. Ronan Le Moal : si 47 ans n’est pas un âge très avancé parmi les grands patrons du secteur, le directeur général de Crédit Mutuel Arkéa est un modèle de longévité : il occupe son poste depuis 2008. Ce diplômé d’HEC a rejoint le groupe en 1995. Après un passage en contrôle de gestion, il prend les rênes de la direction technique et financière de Suravenir, une filiale du groupe. À ce poste, il conduit la fusion entre Symphonis et Fortuneo Direct Finance, qui donna naissance à Fortuneo, le 2ème courtier en ligne français. Il marque les années suivantes son engagement en faveur de l’innovation : création de l’accélérateur de start-up West Web Valley et du festival homonyme en 2012, organisation d’une Coupe de France French Tech et lancement d’une filière d’excellence à vocation internationale pour les fintech en 2018.

[1] https://drees.solidarites-sante.gouv.fr/etudes-et-statistiques/publications/panoramas-de-la-drees/article/la-complementaire-sante-acteurs-beneficiaires-garanties-edition-2019

About La Rédaction

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.