Le Haut Conseil pour le Climat met la France à l’amende

By on 26/06/2019
réchauffement climatique, France, Haut conseil pour le climat

Le HCC – haut conseil pour le climat – vient de rendre son premier rapport sur  les politiques publiques de la France en matière de réduction des émissions de GES. Et le compte n’y est pas.

Organe indépendant créé en fin d’année dernière, le HCC a récemment publié son premier rapport sur les effets des politiques publiques de la France en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES).

Le constat dressé par l’organisme est pour le moins accablant car la France est loin d’avoir fixé des objectifs à la hauteur des enjeux climatiques. En cause : les engagements pris en 2015 lors de la Cop21 qui selon le HCC sont “largement insuffisants pour stabiliser le réchauffement climatique à venir”. Afin de tendre vers une neutralité carbone à l’horizon 2050, la France a défini des plafonds d’émissions de GES, sauf que pour le HCC “La baisse des émissions de 1,1% par an en moyenne pour la période 2015-2018 est beaucoup trop faible et très inférieure à la décroissance visée de 1,9% par an soutenant ce premier budget”.

Mais là où le bât blesse également, c’est sur la question des changement structurels nécessaires à la réduction de notre impact environnemental et climatique. Sur ce point, le HCC attend que la France change radicalement de braquet et insiste sérieusement sur les investissements en faveur de l’efficacité énergétique tout en désinvestissant massivement dans les filières qui émettent énormément de GES, énergies fossiles en tête.

Le secteur de transports est aussi dans le viseur du HCC, estimant que l’électrification accuse un retard flagrant dans tout le pays.

Le rapport pointe du doigt d’autres dysfonctionnement tels que des retards de plus en plus marqués dans le développement des énergies renouvelables – éolien et solaire en tête.

About La Rédaction

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.