Comment l’exécutif compte économiser 2 milliards d’euros sur l’Assurance-Maladie

By on 21/08/2019
Assurance-Maladie, budget Sécurité sociale, France

Le gouvernement a rendu publiques les pistes visant à faire économiser 2 milliards d’euros sur le budget de l’Assurance-Maladie.

Un sempiternel chantier, voilà comment l’on pourrait résumer le travail sans cesse renouvelé par les gouvernements successifs pour réduire le budget de fonctionnement de l’Assurance-Maladie. C’est au tour du gouvernement actuel de s’atteler à la tâche en visant non moins de 2 milliards d’euros d’économies sur le budget de la Sécurité sociale.

Sans grande surprise, la première piste à l’étude porte sur la prescription de médicaments génériques, sobrement appelés “biosimilaires”. L’exécutif compte intensifier l’effort entrepris en la matière en renouvelant le double système d’intéressement. Les pharmaciens et les médecins prescripteurs recevront cette année encore une prime financière qui peut atteindre les 10 000 euros pour les officines.

Aussi, la chirurgie ambulatoire sera de plus en plus favorisée afin de diminuer les coûts de fonctionnement de l’hôpital public et  les nombreux dispositifs médicaux tels que les pansements, fauteuils roulants et autres seringues sont également dans le viseur. L’idée étant de réduire là aussi le coût global.

Les antibiotiques feront également l’objet d’un travail visant à réduire leurs prescriptions, une campagne média nationale soutiendra la démarche dès la rentrée prochaine. La prise en charge des transports sanitaire sera réduite grâce à une convention en cours de négociations avec les taxis. Enfin, les indemnités journalières pourraient être diminuées.

About La Rédaction

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.