Les ménages gagnent plus en Île-de-France mais sont plus pauvres qu’ailleurs

By on 11/10/2019
ménages-île-de-France

Les ménages d’Île-de-France touchent un salaire supérieur aux autres Français mais ont également plus de difficultés financières sévères.

La Fondation Abbé Pierre dresse un constat alarmant du niveau de vie des foyers d’Île-de-France car s’ils gagnent 26% de plus que les Français vivant ailleurs, ils sont également plus nombreux à vivre dans des conditions extrêmement difficiles. La faute à un loyer bien plus élevé, +52% en moyenne, et à un coût de la vie également beaucoup plus important.

Ainsi, le revenu moyen des ménages franciliens est de 4 117 euros par mois mais dans le même temps la région concentre 33% des habitants vivant en bidonvilles mais aussi 34% des demandes HLM et 41% des procédures d’expulsions locatives.

Sur les réseaux sociaux, la Fondation Abbé Pierre a ainsi fait savoir que “La proportion de ménages pauvres en Île-de-France a augmenté deux fois plus vite qu’en France métropolitaine entre 2004 et 2012. Et si le revenu moyen des franciliens est plus élevé que le revenu moyen des Français de 26%, une location dans le parc privé sera 52% plus chère”.

Sans grande surprise, ce sont les ouvriers de même que les employés du secteur privé qui sont le plus écartés du marché de l’achat immobilier, leur proportion passant de 15% en 1998 à seulement 5% en 2018.

About La Rédaction

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.