Allons-nous vers une chute de l’immobilier en 2020 ?

By on 14/01/2020
crise-marché-immobilier

Plusieurs facteurs sont réunis pour que le marché immobilier français subisse une chute brutale dès 2020. 

Pour les observateurs du marché immobilier, tous les facteurs de l’éclatement de la bulle immobilière pour 2020 sont réunis à commencer par le maintien de taux d’intérêts particulièrement bas. Première conséquence : les prix ont explosé dans nombre de marchés locaux à l’instar de Paris, Bordeaux, Lyon, Nantes ou encore Rennes.

Cette hausse des prix qualifiée d’artificielle déconnecte alors le marché de la réalité à tel point qu’un gouffre commence à se creuser entre ceux qui peuvent encore financer un achat et les autres contraints de demeurer locataire. Aussi, pour continuer d’alimenter le marché, les banques prêtent à tour de bras, et même trop au goût de la Banque de France qui a demandé aux grandes banques de ralentir la cadence. La raison ? Le taux d’endettement de certains ménages, les primo-accédants notamment, atteint 80% de leurs revenus. Avec le risque de ne plus pouvoir rembourser leur emprunt dont la durée ne cesse d’ailleurs de s’allonger.

Ces facteurs font ainsi penser à juste titre à la crise des subprimes des Etats-Unis qui avaient entraîné une crise immobilière et économique d’une rare ampleur.

Certains économistes prédisent une chute de 20 à 25% du marché de l’immobilier en France tandis que d’autres redoutent une dégringolade semblable à celle de 1997 lorsque les prix avaient chuté de non moins de 50% en une année.

About La Rédaction

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.