L’immobilier français appelé à se contracter en 2020 ?

By on 22/01/2020
immobilier-français-2020

Pour plusieurs observateurs du secteur, le marché immobilier français est appelé à se contracter en 2020.

Tous les indicateurs de la formation d’une bulle immobilière sont réunis : des taux d’intérêts au plus bas niveau, des prix au m² qui s’envolent dans de plus en plus de villes et un taux d’endettement souvent record pour nombre de ménages, à près de 80% dans certains cas. Autant de facteurs qui conduisent de nombreux observateurs du marché immobilier français à prédire une contraction sur certains marchés locaux.

Ce serait ainsi le cas à Bordeaux, Grenoble, Reims ou encore Dijon. La capitale girondine continue de caracoler en tête des marchés qui ont le plus explosé, avec 30% d’augmentation en moyenne au cours des cinq dernière années. Les prix ont ainsi atteint le cap des 9 000€ voire 10 000€ du m² dans l’hyper-centre. A la clé, une déconnexion de plus en plus palpable avec la réalité des acquéreurs et des investisseurs qui conduirait alors à un repli plus ou moins marqué, de l’ordre de 25% pour certains analystes.

Dans le même temps, les conditions d’octroi de crédits immobiliers pourraient se resserrer. D’un côté certes la BCE poursuivra sa politique de taux bas mais de l’autre la Banque de France et le Haut Conseil de Stabilité Financière ont incité les banques à ralentir la vente des crédits immobiliers afin de ne pas amplifier le phénomène de bulle immobilière qui se dessine et qui avait conduit après son éclatement à la triste crise des subprimes de 2008 et ses conséquences fâcheuses qui s’en sont suivies sur l’économie internationale.

About La Rédaction

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.