Au WEF de Davos, on veut planter 1 000 milliards d’arbres

By on 27/01/2020
WEF-planter-arbres-réchauffement-climatique

Lors de la nouvelle édition du WEF (Word Economic Forum) de Davos, l’idée de planter 1 000 milliards d’arbres pour absorber nos émissions de CO2 fait son chemin.

Présentée dernièrement par des chercheurs de l’école Polytechnique de Lausanne, l’idée de planter 1 200 milliards d’arbres sur l’ensemble du globe afin d’absorber l’intégralité de nos émissions de CO2 (33 milliards de tonnes) avait été accueillie par des sourires en coin. Jugée alors insuffisante, relevant de l’utopie voire même de la fantaisie, l’idée revient pourtant avec force lors de la nouvelle édition du WEF qui se déroule à Davos en ce moment même.

La plupart des chefs d’Etats présents au WEF de même que nombre de chefs d’entreprises croient dorénavant qu’il s’agit là d’une de solutions performantes de lutte contre le réchauffement climatique. Même Donald Trump qui ne croit que très peu dans le réchauffement climatique a affirmé que les Etats-Unis allait rejoindre l’initiative “1 000 milliards d’arbres”. Même son de cloche chez de grands patrons tels Marc Benioff, le PDG de Salesforces qui argue que “les arbres sont l’un des meilleurs moyens de capter le gaz carbonique et d’arrêter les pires effets du changement climatique”.

Mais l’idée est encore loin de faire l’unanimité, nombre de militants écologistes estimant que cela ne suffirait pas et que cela ne permettra pas de se dispenser d’avoir moins recours aux énergies fossiles ni de tendre vers une neutralité carbone.

About La Rédaction

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.