Stripe donne 20 000 dollars à ses salariés pour qu’ils quittent la ville

By on 24/09/2020
stripe

Spécialisée dans les moyens de paiement, l’entreprise US Stripe veut encourager ses collaborateurs à quitter les grandes villes pour s’installer au vert.

Avec des bureaux dans des mégalopoles telles que New-York, San Francisco ou encore Seattle, Stripe est une startup de la fintech créée par deux Irlandais. Face au succès de son offre – une infrastructure de paiement dans le cloud destinée aux entreprises -, la startup s’est fortement développée. A tel point qu’il s’agit à présent d’une entreprise internationale dont le principal marché est nord-américain.

L’entreprise propose une prime de 20 000 dollars (17 000 euros) à chacun de ses salariés qui fera le choix de quitter San Francisco, New York ou Seattle, avec en contrepartie une diminution de leur salaire de l’ordre de 10%. La direction de l’entreprise a déclaré à ce sujet : « Nous souhaitons que nos collaborateurs aient la possibilité de faire les choix de vie qui leur semblent les meilleurs pour eux, quels qu’ils soient, en toute liberté ».

Il faut dire qu’avec la crise sanitaire, de nombreux américains ont opté pour le télétravail, comme en Europe et en France. Vivre en ville ne fait plus autant rêver qu’auparavant, surtout dans des espaces réduits tels qu’à New York où le confinement a pesé sur le moral des habitants, à l’instar de Paris. A Manhattan, ce désamour se traduit par une chute des ventes de l’immobilier, de l’ordre de -60% en juillet dernier. La crise sanitaire a rebattu les cartes sur bien des aspects, et le désir de vivre au grand air est une nouvelle aspiration pour nombre de citoyens. Un certain exode urbain semble se dessiner.

About La Rédaction

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.