Vers une forte hausse des cotisations de complémentaires santé ?

By on 05/10/2020
complémentaire-santé

Le gouvernement a annoncé la création d’une nouvelle taxe sur les complémentaires santé. Les cotisations devraient être en nette hausse pour 2021. 

Les dépenses des assureurs santé ont nettement diminué voire même chuté au cours de la première moitié de l’année 2020, pour cause de coronavirus : les actes chirurgicaux ont été déprogrammé en série, les consultations chez les généralistes et les spécialistes ont été à l’arrêt durant plus de deux mois et l’Assurance Maladie a pris en charge à 100% le coût des téléconsultations. Résultat : les comptes des grands groupes de complémentaire santé sont dans le vert, leurs dépenses ayant diminué de plus de 2 milliards d’euros au cours des six premiers mois.

Face à ce phénomène, le gouvernement a fait savoir que ces grands groupes allaient devoir à présent participer à l’effort collectif, via la création d’une taxe exceptionnelle sur leurs chiffre d’affaires, qui sera dévolue à renflouer quelque peu les caisses du système de santé français. Et il semble fort probable que l’annonce soit rapidement suivie des faits car la hausse de la TSA (taxe de solidarité exceptionnelle ) a toutes les chances d’être votée dans le cadre du budget de la Sécurité sociale.  Le ministère de la Santé et le ministère des Comptes publics a d’ores et déjà prévu le coup puisqu’une première enveloppe de 1 milliard d’euros sera prélevée sur leurs chiffre d’affaires en 2020 et 500 millions d’euros ponctionnés en 2021.

Les assureurs santé avaient immédiatement réagi à l’annonce faite durant l’été en indiquant qu’ils n’auraient pas d’autre choix que de répercuter le coût de cette taxe sur le montant des cotisations de leurs clients. D’autant que selon eux, les calculs effectués par l’exécutif quant aux économies qu’ils ont pu réalisé sont erronés en grande partie. Les assureurs santé s’attendent en effet à un net rebond des dépenses de santé de leurs clients. La sortie du confinement a engendré une hausse marquée des consultations et une reprogrammation de nombreux  actes chirurgicaux mis jusque là en attente.

About La Rédaction

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.