Crédit immobilier : les banques sommées de revoir leur copie

By on 25/09/2021
credit immobilier

Les banques sont une nouvelle fois sommées de revoir leur conditions d’octroi de crédit immobilier.

Pour l’octroi d’un crédit immobilier, les banques et les organismes prêteurs ont coutume de respecter la fameuse règle des 33% voire 35%; à savoir que le taux d’endettement de l’emprunteur ne pas dépasser 33% voire 35% de ses revenus. Aussi, la durée du crédit immobilier ne devrait pas non plus excéder une durée précise : soit 25 ou 27 ans selon les cas.

Mais face à la largesse de certaines banques, qui accordent un crédit immobilier selon un taux d’endettement bien supérieur à cette base, le Haut Conseil à la stabilité financière a décidé de durcir le ton.

Car ce qui était jusqu’à présent une sorte de règle de bonne conduite pourrait bien à terme devenir une disposition légale. Ainsi, les banques récalcitrantes pourraient bien se voir affliger de sanctions financières si elles ne respectaient cette règle. Il en va de la solvabilité des ménages contractant un crédit immobilier, de leur capacité à pouvoir honorer les mensualités sans se retrouver dans le rouge en fin de mois.

Il faut dire qu’un taux d’endettement de 33% voire 35% est dans bien des cas un seuil déjà bien trop élevé, surtout lorsqu’on additionne la totalité des charges liés à un achat immobilier.

Dans les tuyaux depuis plusieurs mois à présent, cette mesure pourrait donc bien être finalement appliquée. Elle pourrait alors faire mécaniquement sortir nombre de primo-accédants du marché de l’immobilier, surtout ceux disposant de revenus modestes.

About La Rédaction

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.