Des crédits immobilier plus difficiles à obtenir en 2022 ?

By on 18/10/2021
crédit immobilier

Les crédits immobilier pourraient être bien plus difficile à obtenir à compter de 2022. Le HCSF resserre l’étau autour des banques. 

Cela faisait quelques années déjà que le Haut Conseil à la stabilité financière (HCSF) incitait les établissements bancaires et les organismes de crédits immobilier à resserrer leurs conditions d’octroi de crédits immobilier. Car cette autorité, rattachée au ministère de l’Economie, avait constaté que le niveau d’endettement des ménages avait dans certains cas atteint un niveau critique.

Aussi, dès 2019, le HSCF avait émis des recommandations, en l’occurrence limiter le taux d’endettement des demandeurs d’un crédit immobilier à 35% maximum de leurs revenus, assurance prêt comprise, et pour une durée d’emprunt ne pouvant pas excéder 25 années. Autre recommandation : les banques et organismes prêteurs avaient la possibilité de déroger à cette règle pour seulement 20% du volume total des crédits immobiliers accordés.

Depuis fin septembre, cette recommandation est dorénavant gravée dans le marbre, elle est devenue une norme à part entière, qui entrera officiellement en vigueur à compter du 1er janvier 2022. Les banques et organismes de crédit qui ne la respecteront pas pourront recevoir des sanctions financières. L’ACPR – Autorité de contrôle prudentiel et de résolution – sera chargée de veiller au bon respect de la norme. Mais selon les chiffres compilés par la HCSF, la grande majorité des banques suit déjà les recommandations émises dès 2019, la proportion des crédits ne respectant pas ces conditions ayant baissé de près de 50%.

About La Rédaction

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.