Restauration : les pourboires par carte bancaires bientôt désfiscalisés

By on 24/10/2021
restauration

Afin de relancer le secteur de la restauration, Emmanuel Macron a annoncé la défiscalisation des pourboires payés par carte bancaire.

C’est au cours d’un déplacement à Lyon que le Président de la République Emmanuel Macron a annoncé une mesure en faveur des acteurs de la restauration : « Nous avons décidé que les pourboires payés par carte bleue seraient sans charge pour les employeurs et sans impôts pour les salariés ». Une petite phrase prononcée lors du Salon international de la restauration, de l’hôtellerie et de l’alimentation (SIRHA)  qui pourrait bien changer positivement la donne pour les salariés du secteur de la restauration dès l’année prochaine.

Car lorsqu’un client réglait l’addition par carte bancaire en y incluant un pourboire, la somme était jusqu’à présent déclarée et imposée. Mais à compter de 2022 donc, l’imposition de ces pourboires sera donc terminée : « On va passer le texte dans les prochaines semaines, pour que dans tous les prochains mois on puisse avoir des pourboires qui seront défiscalisés et sans charge. Et l’idée c’est quoi ? C’est qu’on puisse, au restaurant, payer le pourboire avec la carte bleue, l’arrondi ou plus. « 

Cette mesure est le résultat de plusieurs constats dressés par le pouvoir exécutif  sur la restauration : 35% des Français ne laissent plus de pourboire au restaurant par manque de monnaie (étude CSA) et le paiement par carte bancaire s’est très largement imposé, 80% des Français déclarant régler leurs achats via le paiement sans contact. Plus encore, le pourboire laissé par carte bancaire n’est pas une habitude qui est spécialement répandue en France. A l’arrivée, les professionnels de la restauration observent que cela soit par manque de monnaie comme par manque d’habitude, les clients des bars et restaurants ne donnent plus de pourboires ou presque.

Si le chef de l’Etat a décidé de désficaliser entièrement les pourboires laissés par carte bancaire dès l’an prochain, c’est dans le but de servir plusieurs objectifs. Le premier affiché est de redonner du pouvoir d’achat aux salariés du secteur, et à plus forte raison après la longue période de fermeture qu’ont connu les restaurants et bars en France.

Emmanuel Macron s’est ainsi directement inspiré de ce qui se pratique dans les pays anglo-saxons tels qu’aux Etats-Unis ou au Canada entre autres dans lesquels les pourboires sont de vrais compléments de revenus pour les salariés de la restauration. Ils peuvent en effet représenter une part non négligeable de leurs salaires mensuels. En défiscalisant ceux laissés par carte bancaire, l’Elysée espère ainsi que les salariés de l’hôtellerie-bar-restauration bénéficieront d’un surcroît de pouvoir d’achat.

About La Rédaction

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.