L’Arabie Saoudite veut se diversifier hors du pétrole

By on 28/04/2016

Tandis que le cours du baril ne cesse de chuter et peine à remonter la pente, l’Arabie Saoudite vient d’annoncer un plan de diversification de son économie.

Voilà certainement une petite révolution à laquelle nous sommes en train d’assister. Car l’Arabie Saoudite ne veut plus se contenter de ses revenus pétroliers. Et pour cause car étant à 90% dépendante du secteur, les recettes sont plombées depuis que le baril est passé de 130 dollars à moins de 40. Le Dauphin du roi en personne, le Prince Mohammed, a ainsi annoncé qu’un fond d’investissement sera créé sous peu. Et pour le constituer, il compte bien vendre une partie des parts d’Aramco, la toute puissante compagnie pétrolière du Royaume. 100 milliards de dollars devraient ainsi être récupérés afin d’alimenter les caisses du fond d’investissement.

Pas si simple

Si les intentions sont bonnes, la manœuvre ne sera pas aussi simple que prévue. Certes, les fonds récupérés seront injectés dans de multiples projets immobiliers mais cela ne profitera pas directement aux populations locales. Car la moitié des jeunes du pays sont à la recherche d’un travail. Des réformes seront bel et bien entreprises pour stimuler, dynamiser, diversifier l’économie intérieure mais les ressources financières manqueront. Elles manqueront car le cours actuel du baril a engendré un déficit commercial majeur. L’Arabie Saoudite aurait dû prévoir le coup alors que le baril tournait autour des 100 dollars. Un peu tard pour redresser la barre ?

 

About La Rédaction

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *