Un rapport du gouvernement prône l’amaigrissement des aides au logement

By on 01/02/2015

Un rapport choc vient d’être remis au gouvernement concernant la politique de logement en France. Large remaniement des aides personnelles au logement (APL), arrêt de mesures de soutien aux HLM et de la prime pour les rénovations énergétiques : telles sont les préconisations de ce document, qui risquent de faire couler beaucoup d’encre.


« Pas la position du gouvernement »

La politique du logement est régulièrement mise au pilori dans l’Hexagone, à la fois « extrêmement coûteuse pour les finances publiques (46 milliards d’euros en 2014) », manquant de dynamisme (les mises en chantier sont à la traîne) et provoquant un effet inflationniste sur l’économie.

Le Conseil général de l’environnement et du développement durable, l’Inspection générale des affaires sociales et l’Inspection générale des finances avaient reçu l’ordre d’observer le secteur. Leur rapport « gardé secret depuis l’été dernier », vient à peine d’être publié et suscite déjà la polémique.

La Fnaim a pris position, déclarant que « le mal-logement des jeunes et des ménages modestes est le grand oublié ». De son côté, la Capeb, groupement d’artisans, qualifient de « suicidaire » une éventuelle suppression de la prime pour travaux de rénovation énergétique, notamment au niveau de l’emploi (selon eux, cette solution détruirait « 10 à 12 000 emplois »). Même la ministre du Logement Sylvia Pinel s’est désolidarisée du rapport, affirmant qu’il ne s’agissait que d’un document « de travail », et qu’il ne relatait absolument « pas la position du gouvernement ».

source

About Elizabeth Meunier

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *