La Cours des comptes exige l’arrêt des subventions pour un aéroport du Jura

By on 15/02/2015

Dans son rapport annuel, la Cour des comptes affirme que les aéroports de Dole (Jura) et de Dijon (Côte-d’Or) ne sont pas rentables. Et coûtent finalement trop cher aux contribuables.

 

« Faiblesse du bassin de chalandise »

 

D’après un bilan de la Cour des comptes au sujet des aéroports de Dijon et de Dole -séparés par 37 km l’un de l’autre -, entre 2010 et 2013, le gouvernement aurait fourni une enveloppe de 21,9 millions d’euros au premier, tandis que le second recevait 9,9 millions. Des sommes qui pourraient atteindre 42 millions au total d’ici fin 2016, trop importantes pour l’organisme, qui met totalement en doute un retour sur investissement intéressant, ne serait-ce qu’à moyen terme.

« La pertinence même d’un aéroport unique interrégional n’apparaît pas évidente au regard de la faiblesse du bassin de chalandise » ainsi qu’évidemment, de la proximité de grands aéroports internationaux, analyse la Cour, qui réclame l’interruption des subventions promises au site de Dole.

Cependant, les usagers contredisent, pour eux, une telle structure à proximité est vraiment pratique. « ll y a des gens qui viennent de Dijon, même de Genève. Des Suisses qui viennent prendre l’avion ici, » affirme par exemple l’un d’entre eux.

source

About Julie David

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *