Rungis investit pour son développement

By on 11/12/2015

Appelé Rungis 2025, le plan de développement du « ventre de Paris » affiche une belle ambition : poursuivre la croissance du marché et le faire entrer dans l’ère de l’e-commerce.

Pour les dirigeants de ce marché international d’envergure le message est clair : Rungis a beau être la plus grande place marchande au monde de produits frais, il ne faut pas pour autant se reposer sur ses lauriers. 1 milliard d’euros seront donc injectés progressivement et ce sur un plan de dix ans dont le but est de  « Soutenir la croissance à long terme du marché, en assurer la pérennité et faire rayonner un modèle d’excellence à la française à l’international ». Un investissement qui sera pour moitié réalisé par la Semmaris (société mixte qui gère le marché) et pour l’autre moitié par les grossistes.

La rénovation du marché et l’e-commerce

Ce plan est conçu autour de deux axes principaux : poursuivre et terminer la rénovation du million de mètres carré d’entrepôts et développer la branche e-commerce du marché. Sur ce dernier point, Rungis devrait ainsi gagner un peu plus encore en rentabilité et en efficacité commerciale. Le principe est de proposer aux clients de Rungis, en l’occurrence les sites marchands, de commander directement en ligne fruits, légumes, viandes, poissons, fleurs et autres laitages notamment. Et le plan de rénovation des locaux permettra à terme aux grossistes du marché de disposer d’un espace de préparation des commandes e-commerce en vue de leur expédition en France, en Europe et dans le monde.

 

About Elizabeth Meunier

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *