Portrait d’entrepreneur : Cyril Zimmermann, une figure de la Tech

By on 08/01/2018

A 46 ans, Cyril Zimmermann, fondateur de Hi-Media, devenu AdUX en 2016, est l’une des figures européennes de la publicité digitale. Egalement fondateur de Hi-Cab (entreprise de transport moto-taxi avec chauffeur), il est aussi Président de l’Association pour le commerce et les services en ligne (ACSEL) depuis 2014. L’organisme regroupe 150 ETI / PME et grandes entreprises engagées pour accélérer la transformation digitale et contribuer au débat public.

 

Cyril Zimmermann : une carrière marquée par l’aventure AdUX

Né le 11 décembre 1971 à Annemasse (Haute-Savoie), Cyril Zimmermann entame son cursus à l’Ecole Supérieure de Commerce de Paris et suit en parallèle une licence d’Histoire. En 1996, alors qu’il continue ses études à l’Institut d’Etudes Politiques de Paris, il fonde Hi-Media, et reçoit l’aide de la Fondation Trois Suisses. La petite et jeune entreprise vend des sponsorings dans des CD Rom culturels interactifs. Hi-Media se définit alors comme une régie publicitaire multi-supports (presse, radio et supports interactifs) avant de se spécialiser davantage dans les médias digitaux. En 1997, l’entreprise propose sa première offre spécifique à Internet. L’année suivante, la décision est prise de séparer les activités presses, radio et Internet. Le 7 juin 2000, Hi-Média est introduit à la Bourse de Paris. Dans le même temps, sept filiales sont créées à l’étranger. A la suite du e-Krach du début de millénaire, le groupe doit s’adapter et se réinventer avec des métiers plus technologiques. En novembre 2016, HiMedia devient AdUX, une nouvelle étape pour l’un des pure players du secteur, qui s’organise pour renouer avec une croissance rapide.

 

AdUX : un groupe pour trois entités spécialisées dans la publicité numérique

AdUX : un groupe pour trois entités spécialisées dans la publicité numérique

 

L’activité de Cyril Zimmermann s’étend aussi dans le secteur des start-ups du numérique, dont certaines sont devenues de véritables success story (Believe, Demotivateur, Botnik, Frizbiz, Stacyan…). « J’aime les entrepreneurs qui ont créé des sociétés en partant d’une feuille blanche » déclare-t-il.

Vingt ans après la fondation du groupe, Cyril Zimmermann a su mêler le sens des affaires et l’anticipation des mouvements de l’industrie digitale pour poursuivre l’aventure AdUX.

 

La #TransfoNum – un engagement personnel et une présence publique

 

Intervention de Cyril Zimmermann à l’ACSEL (crédits – ACSEL)

Intervention de Cyril Zimmermann à l’ACSEL (crédits – ACSEL)

« La transformation numérique des entreprises dans leur mode d’organisation doit être au cœur des débats. C’est la raison d’être de l’ACSEL en tant que hub de la transformation digitale. Nous aidons les ETI et les grands groupes dans leur révolutions internes et sommes sollicités comme interlocuteur des pouvoirs publics sur les sujets économiques et sociétaux liés à la transformation digitale. » explique Cyril Zimmermann.

Au sein de l’ACSEL et dans les médias, Cyril Zimmermann multiplie les prises de parole et tente de diffuser sa vision du numérique.   « Participer au débat sur des sujets que je maîtrise m’intéresse. C’est une façon d’avoir un engagement collectif et une action publique. »  Précise-t-il.

 

 

 

 

 

 

 

About La Rédaction

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.