Pour la Coface, l’uberisation de l’économie a du bon

By on 14/12/2016

La Compagnie Française du Commerce Extérieur a réalisé une enquête qui met en valeur le fait que l’uberisation de l’économie crée plus d’emplois en France qu’elle n’en détruit.

 

Uber, Airbnb et consorts… l’économie collaborative est décriée par certains depuis quelques temps déjà mais l’étude récente de la Coface tend cependant à prouver le contraire. La période de temps analysée est toutefois courtes pour avoir un réel recul sur la question, de 2015 à 2016 mais selon l’organisme, les chiffres sont là : l’économie collaborative a permis de créer 12 000 en plus en une année seulement.

La Coface a fait ses comptes sur le secteur si représentatif qu’est le transport de personnes. D’un côté les défaillances de taxi n’ont jamais été aussi importantes, passant de 141 cas fin août 2015 à 224 une année plus tard pour 60% d’augmentation mais de l’autre la création d’emplois drainés par Uber est réelle : plus de 14 000 en une année. Le solde est plus que positif avec 12 000 emplois créés.

 

L’hôtellerie aussi

 

Autre pan très représentatif de l’économie collaborative : l’hôtellerie. Les hôteliers indépendants ont pour certains pris du plomb dans l’aile à première vue, de même que les grands groupes mais à première vue seulement selon l’enquête de la Coface c’est même le contraire qui s’est produit. Car depuis l’arrivée de cette plateforme si décriée par les professionnels, les défaillances d’entreprises ont fortement diminué : -58% entre 2012 et 2014.

Airbnb aurait ainsi d’un côté stimuler le marché en brisant les codes et en cassant les prix et de l’autre a même permis d’étoffer sérieusement l’offre puisque le nombre de chambres disponibles à été multiplié par 8.

About La Rédaction

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *