Le leader mondial des VTC Didi débarque à Paris

By on 20/09/2017
Didi, Taxify, Uber, Paris

Auto-proclamé leader mondial du secteur des VTC, le chinois Didi entre en guerre contre Uber sur le sol français. Il va lancer son service d’ici la fin du mois en espérant rafler la mise.

Après s’être longuement écharpé à deux, les taxis parisiens et Uber vont bien devoir partager leur gâteau avec un nouvel arrivant qui a une faim de loup. Car Didi Chuxing, société leader des VTC en Chine et dans le monde a ciblé Paris comme son prochain marché qu’il espère bien juteux. Mais pour l’occasion, Didi avance masqué car son entrée sur le marché parisien se fait via la startup estonienne Taxify. La jeune pousse totalement inconnue en France a été créée en 2013 et Didi vient d’entrer dans son capital afin de pénétrer les marchés européens.

Le premier marché sur lequel Taxify s’est lancé grâce à Didi a été Londres. Un marché gigantesque, bien plus gros que le marché parisien. Résultat :  depuis le 4 septembre, déjà 3 000 chauffeurs se sont connectés à l’application. En parallèle, Taxifiy a lancé une vaste opération séduction à l’attention des chauffeurs parisiens cette fois depuis cet été et il semblerait bien que la mayonnaise a pris.

Afin de capter rapidement une clientèle, Taxify doit appâter les chauffeurs avec comme objectif d’en séduire plusieurs centaines afin que le service soit de qualité lors du lancement de l’appli à Paris. Et pour ce faire, Taxify offre un niveau de commission moins élevé que chez Uber qui est de l’ordre de 25%.

Avec ce nouvel entrant, le marché va être nettement dynamisé car une bataille se jouera à la fois sur les services, la disponibilité, la rapidité et les prix bien entendu. Les clients du service seront gagnant, mais quid des chauffeurs ?

 

About La Rédaction

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *